Actualité publiée sur le site
Janvier 2009

bioMérieux achève l'année 2008 en fanfare

Le laboratoire lyonnais, basé à Marcy l'Etoile et spécialisé dans le diagnostic in vitro, a bouclé l'année à + 7,5 % et à + 9,8 % en prenant en compte les accords de business development. L'international tire le groupe.

Objectifs remplis ! Stéphane Bancel (en photo), Chief Executive Officer de bioMérieux (1) est un patron comblé. « bioMérieux a réalisé un bon 4ème trimestre dans un environnement économique devenu nettement plus difficile », explique ce dernier à la présentation des résultats 2008 de son groupe. « Nous réalisons les objectifs que nous nous étions fixés il y a un an. Cette performance confirme à nouveau la force de notre modèle économique et conforte les ambitions de notre plan stratégique 2012. » Sur l'année écoulée, le CA s'établit à 1,111 milliard d'euros contre 1,063 milliard d'euros en 2007, en progression de 7,5 %, à devises et périmètre constants. Cette dernière atteint 9,8 %, à devises constantes, en prenant en compte l'activité liée aux nouveaux accords de business development. La région EMEA (Europe - Moyen-Orient - Afrique) où les ventes ont augmenté de 7,5 %) représente 60 % du CA global. Hors de France, la croissance s'est poursuivie à un rythme soutenu (9,6 %), avec un pic en Allemagne (+ 12 %), devant l'Espagne (+ 8 %) et le Royaume-Uni (+ 7 %). La filiale sud-africaine du groupe, où un contrat relatif à la fourniture des tests de quantification de la charge virale VIH a été renouvelé pour une année, a connu un bon démarrage. Au Moyen-Orient, les ventes ont augmenté de 14 %.

Les pays émergents tirent la croissance

En France, qui représente 16 % du CA global, les ventes ont augmenté de 2,2 %, en ligne avec le marché ; « leur progression a été ralentie par la prudence des laboratoires face à la réorganisation prévue de la profession, suite à la mise en oeuvre des recommandations du rapport Ballereau », explique le CEO. En Amérique du Nord (22 % du CA global), les ventes ont faiblement progressé, à + 1,6 %, après la forte croissance de 2007 (+ 10,2 %). « Les ventes ont été pénalisées par l'atonie du marché, les clients reportant leurs achats de nouveaux systèmes », explique le laboratoire. Les ventes d'instruments, qui avaient progressé de près de 25 % en 2007, ont ainsi diminué de 20 % en 2008 sur cette zone. Les ventes de réactifs ont de leur côté progressé de 6 % et tiré la croissance sur l'Amérique du Nord.  L'Asie Pacifique (11 % du CA global) a affiché une progression de ses ventes de 15,2 %, avec d'excellentes performances en Chine (+ 24 %), en Corée (+ 16 %) et en Inde (+ 27 %). Au Japon l'activité co-entreprise avec Sysmex a été stable (+ 1 %). En Amérique latine (7 % du CA global), la croissance s'est établie à près de 16 %. Au Brésil, le CA a augmenté de 9 %, avec des ventes de fin d'année soutenues.

Les ventes de réactifs progressent de 9,6%

Les différentes activités du groupe ont connu des évolutions fortes mais variables : les ventes de réactifs (83,9 % du CA, soit 944 millions d'euros, en progression de 9,6 %) ont tiré la croissance. Le domaine clinique a vu son CA augmenter de 7,2 % : les ventes de réactifs en Microbiologie (562 millions d'euros), en Immunoessais (304 millions) et en biologie moléculaire (57 millions) sont restées dynamiques. Les applications industrielles ont enregistré une croissance de 9,7 %, soutenue par l'ensemble des gammes. « Les ventes ont continué de se développer à un rythme rapide en Asie Pacifique, en Amérique latine, et en Europe, zone néanmoins marquée par une plus grande disparité entre les pays », souligne le groupe. En Amérique du Nord, la croissance, tirée par les ventes de réactifs, est pénalisée par de faibles ventes d'instruments. L'effectif global du groupe s'élève, fin 2008, à 6 140 collaborateurs (contre 5 771 collaborateurs en 2007), en incluant les acquisitions de PML Microbiologicals, AB Biodisk et AviaraDx ainsi que les réorganisations commerciales entreprises aux Etats-Unis et au Japon.

Jean-Jacques Cristofari

 

(1) Cf. Pharmaceutiques n° 156, avril 2008, « bioMérieux, l'ambitieuse lynonnaise »

http://www.pharmaceutiques.com/phq/mag/200804.html

Rechercher
Dans l'actualité
publiée sur le site