Actualité publiée sur le site
Janvier 2013

Santé : Marisol Touraine dévoile ses projets pour 2013

Le gouvernement veut développer, dès cette année, une « stratégie nationale de santé » à long terme. Lors de la présentation de ses vœux à la presse, la ministre des Affaires sociales et de la Santé a rappelé les grands axes de cette politique.

Le programme est chargé. En 2013, le gouvernement a prévu de "revisiter" la politique de santé. « Nous voulons déployer une véritable stratégie nationale qui déterminera le cadre de notre action pour les années à venir », a indiqué Marisol Touraine (en photo), lors de la présentation de ses vœux à la presse, en milieu de semaine. La réduction des inégalités de santé et la construction d'un parcours de soins centré sur le patient feront office de « fil conducteur ». Dans ce schéma, la prévention et la médecine de proximité vont jouer un rôle prépondérant. Tout comme l'hôpital. La ministre des Affaires sociales et de la Santé a d'ailleurs rappelé qu'elle souhaitait instaurer un « pacte de confiance » avec les personnels hospitaliers, qui s'inspirera largement des propositions formulées par Edouard Couty. Les conclusions de l'ancien rapporteur général des Assises du médicament sont attendues dans le courant du mois de février.

Des chantiers connexes

D'autres pistes de réforme ont également été évoquées par Marisol Touraine. La « remise à plat » du dispositif de pharmacovigilance ou la réorganisation des agences sanitaires et des opérateurs publics « trop foisonnants pour être satisfaisants » figurent au menu. « La diversité et la multiplicité des acteurs conduit trop souvent à un manque de lisibilité de l'action publique », a-t-elle notamment souligné. Seule véritable annonce de ce mercredi 23 janvier : le "Sunshine Act à la française" deviendra bientôt réalité. Selon la ministre, le décret sur la transparence des liens d'intérêts est « prêt ». Il devrait être publié « très prochainement ». Ce texte, issu de la "loi Bertrand", a fait l'objet de nombreuses retouches ces derniers mois. « Un travail de fond qui explique le report de sa publication », s'est-elle justifié.
Sécurité sanitaire, organisation du système de santé, consolidation des comptes de la Sécurité sociale, accès aux soins : les objectifs gouvernementaux sont aussi ambitieux qu'élevés pour cette nouvelle année.


Jonathan Icart
Rechercher
Dans l'actualité
publiée sur le site