Actualité publiée sur le site
Janvier 2014

Pharma: un millier d'emplois supprimés dans la R&D en cinq ans

Alors que les activités de R&D ont généré 11.613 créations de postes en France depuis 2009, l'industrie pharmaceutique en a détruit 1.081 sur ces mêmes fonctions, selon une récente étude de Trendeo.

Le secteur pharmaceutique a supprimé 1.081 emplois nets en R&D en France entre 2009 et 2013, selon l'Observatoire de l'emploi et de l'investissement établi par Trendeo, qui prend en compte les seuls centres de R&D. Ce recul s'expliquerait entre autres par une baisse des capacités de production sur le territoire, analyse David Cousquer, gérant de la société, qui évoque un "cercle vicieux". La baisse s'infléchit toutefois, avec 450 postes supprimés l'an dernier, contre 3.109 en 2009, 1.800 en 2010, 1.300 en 2011 et 1.700 en 2012.
"L'ensemble de l'industrie manufacturière a mené de grosses restructurations en 2009, puis il y a eu une phase de reprise jusqu'en 2011 (...). Nous avons l'impression que les restructurations sont des ajustements continus dans l'attente d'une reprise économique qui ne vient pas", estime David Cousquer. Sur l'ensemble des activités pharmaceutiques (production, logistique...), ce sont 8.499 emplois qui ont disparu en cinq ans.
Pour l'industrie manufacturière en général, Trendeo enregistre plus de 130.000 destructions d'emplois sur la période et, pour l'activité de R&D, 25.444 créations (dont 1.027 en 2013) et 13.831 suppressions (dont 1.165 en 2013).

Muriel Pulicani
Rechercher
Dans l'actualité
publiée sur le site