Actualité publiée sur le site
Octobre 2017

Sofimac veut accompagner le développement des PME santé

Consciente du manque d'offre en France pour le financement post-amorçage, la société de gestion Sofimac annonce la création du fonds Crosslife. Celui-ci pourra investir jusqu'à 20 M€ dans les sociétés avant ou après leur entrée en Bourse.

« Il existe en France un pipeline de sociétés biotech de grande qualité, mais qui ont du mal à se développer par manque de financement intermédiaire » : ainsi François Miceli (en photo à gauche), directeur général de Sofimac Innovation, décrit-il le principal frein à la croissance des start-up françaises dans le domaine de la santé, à l'occasion d'un point presse à Paris le 2 octobre. Sofimac Investment Managers, société de gestion spécialisée dans l'amorçage et l'accompagnement des PME non-cotée dans la santé et le numérique, se propose de répondre à cette problématique en créant un nouveau fonds, Crosslife, qui devrait atteindre 200 M€. La levée de fonds a été lancée mi-septembre, pour une première clôture au premier semestre 2018. « Il s'agira d'un fonds "cross-over", capable d'investir du tour de table de série A jusqu'à l'entrée en Bourse, et même en suivi pour les sociétés cotées, jusqu'à un montant maximal de 20 M€ », précise François Miceli.

Alliance transatlantique

Sofimac ne se lance pas seule dans l'aventure. Les investisseurs capables de débourser de telles sommes se trouvant principalement outre-Atlantique, la société a choisi de s'associer avec un autre groupe de gestion basé à San Francisco, Bay City Capital. Ce dernier a déjà conclu des partenariats similaires avec des fonds allemand et chinois. « Ce fonctionnement en réseau nous semble plus pertinent que d'aller ouvrir un bureau aux Etats-Unis », explique Pascal Voulton (en photo à droite), président de Sofimac Investment Managers. Tout en demeurant seul gestionnaire de Crosslife, le groupe français compte ainsi s'offrir un accès privilégié aux investisseurs experts de l'américain. Le nouveau fonds sera géré par une équipe renforcée, incluant Pierre-Olivier Goineau, ancien président de France Biotech et co-concepteur du projet.

Nouveau gestionnaire d'Inserm Transfert Initiative

Parallèlement à ce développement sur le financement "aval", Sofimac se renforce sur l'"amont" en prenant en charge la gestion d'Inserm Transfert Initiative (ITI). Société de capital amorçage dotée d'environ 40 M€ à sa création par l'Inserm et sa filiale Inserm Transfert, elle compte parmi ses actionnaires neuf grands laboratoires pharmaceutiques internationaux. Selon Pascal Voulton, cette opération s'inscrit en réponse à une volonté des investisseurs en santé de « garder une position la plus proche possible des laboratoires. Avoir ce contact privilégié avec les actionnaires d'ITI sera profitable pour nos opérations actuelles et futures », se réjouit-il.

Julie Wierzbicki

 

Rechercher
Dans l'actualité
publiée sur le site