Actualité publiée sur le site
Janvier 2005

Sida, cancer : 2004 marquée par de nombreuses avancées thérapeutiques

Le bilan 2004 des avancées thérapeutiques présenté par le Leem (Les entreprises du médicament) fait ressortir une évolution positive pour 52 situations thérapeutiques, notamment en cancérologie et dans le domaine du sida.

Les avancées relevées par le Leem concernent aussi bien des produits nouveaux, au nombre de 18, que des nouvelles indications ou des améliorations galéniques. Fait marquant, souligné par Pierre Le Sourd, président du Leem, les progrès sont continus, notamment en cancérologie. Et près de 30 % des avancées thérapeutiques de 2004 correspondent à des biomédicaments.

Ces derniers confirment notamment leur progression dans le traitement des maladies inflammatoires articulaires. En rhumatologie, la nouvelle classe des anti-TNF alpha (facteur de nécrose des tumeurs), qui s’enrichit d’une nouvel anticorps monoclonal, voit ainsi le champ des ses indications s’étendre au rhumatisme psoriasique avec Arava® (Sanofi-Aventis) et à la spondylarthrite ankylosante, avec Enbrel® (Wyeth) et Remicade® (Schering-Plough). Le traitement de l’ostéoporose bénéficie de l’arrivée d’une nouvelle classe thérapeutique, les ostéoformateurs, avec Forsteo® (Lilly) dont l’action se traduit par une amélioration de la masse et de la qualité osseuse associée à une diminution du risque de fractures vertébrales.

En cancérologie, le Leem souligne des avancées progressives et continues ainsi que l’autorisation de Velcade® (Janssen-Cilag), nouveau produit actif dans le myélome multiple, jusqu’alors sans traitement.

En ce qui concerne le sida, de nouveaux antirétroviraux, Reyataz® (Bristol-Myers Squibb), Viread® (Gilead), Telzir® et Ziagen® (GlaxoSmithKline) apportent des alternatives thérapeutiques pour des premiers traitements ou dans le cas de patients en échec thérapeutique.

Enfin il faut aussi souligner l’apparition de solutions thérapeutiques pour quatre maladies rares, à savoir Aldurazyme® et Cerezyme® (Genzyme), respectivement contre la mucopolysaccaridose de type I et la maladie de Gaucher, Novoseven® (Novo Nordisk) contre la thombasténie de Glanzmann et Ventavis® (Schering) contre l’hypertension artérielle pulmonaire.

Estimant que « la réforme de l’assurance maladie donne à la France une chance de continuer à être un acteur du progrès thérapeutique » Pierre Le Sourd propose , au nom du Leem, « la création d’un véritable statut des produits innovants qui définirait le champ des engagements des entreprises de santé vis-à-vis des autorités dans le cadre de la nouvelle gouvernance ». Des engagements qui seraient assortis, en contrepartie, de garanties conventionnelles de l’innovation (accès rapide aux patients, prix européen et retour sur investissement).

Jocelyne Rajnchapel-Messaï

Pour en savoir plus :

Rechercher
Dans l'actualité
publiée sur le site