Archives
Mai 2011
  • Hépatite C : du nouveau sur le marché
    Alors que le besoin médical pour les patients atteints d'hépatite C est très important, deux antiprotéases arrivent sur le marché américain. Et devrait prochainement accéder au marché européen. D'autres approches thérapeutiques poursuivent également leur développement.
    (27 mai 2011)
  • 5 millions d’euros pour les candidats vaccins de Themis Bioscience
    Deux investisseurs français entrent au capital de la start-up autrichienne Themis Bioscience. Les montants récoltés contribueront à l’accélération du développement de nouveaux vaccins dans les maladies infectieuses émergentes.
    (23 mai 2011)
  • Advicenne Pharma lève 5,1 millions d’euros
    Spécialisée dans les médicaments pédiatriques destinés aux traitements de maladies neurologiques et néphrologiques, Advicenne Pharma lève de nouveaux fonds pour assurer son développement. Deux premiers produits pourraient atteindre le marché dans trois ou quatre ans.
    (19 mai 2011)
  • Des progrès en clinique dans la myopathie de Duchenne
    Un candidat médicament développé par la société néerlandaise Prosensa et le laboratoire britannique GSK a permis d’améliorer les capacités motrices d’une petite cohorte de patients atteints de la dystrophie musculaire de Duchenne. Des résultats prometteurs à confirmer en phase III.
    (13 mai 2011)
  • Bristol-Myers Squibb avance ses pions en oncologie
    Alors que les molécules chimiques (cytotoxiques) disparaissent peu à peu des pipelines oncologiques des grands laboratoires, le développement de molécules biologiques s'accélère. Bristol-Myers Squibb présente son pipeline dans le domaine.
    (11 mai 2011)
  • La Caisse des Dépôts entre au capital de Biocitech
    Jusque là seul actionnaire du parc biotechnologique Biocitech, le groupe Sanofi se désinvestit progressivement. Un nouvel investisseur fait son entrée avec un financement initial de 12 millions d'euros : la Caisse des Dépôts. Avec une enveloppe de 100 millions d'euros sur 10 ans, le parc se dote ainsi de nouveaux moyens de développement.
    (6 mai 2011)
  • Defymed relève le défi du diabète de type 1
    La start-up alsacienne Defymed développe un pancréas bioartificiel. Ce dispositif implantable vise à restaurer une sécrétion « physiologique » d’insuline chez les patients diabétiques insulinodépendants.
    (6 mai 2011)