Archives
17 janvier 2008

Le produit d'aide au sevrage tabagique d'Evotec bientôt en phase II

Les résultats préliminaires d'une étude de phase I menée auprès de 84 sujets adultes ont confirmé l'innocuité et le bon profil de tolérance d'EVT 302, un inhibiteur réversible et hautement sélectif de la monoamine oxydase B développé par Evotec. La société allemande qui en a acquis la licence auprès de Roche compte l'exploiter dans l'aide au sevrage tabagique et ces premières données constituent une base encourageante pour la poursuite du développement clinique. Les résultats finaux de l'étude devraient être communiqués dans les deux mois, alors que le premier essai de phase II pour évaluer les effets du produit sur l'envie de cigarette après avoir arrêté de fumer doit débuter dans le courant du premier trimestre. Deux autres essais de phase I sont actuellement en cours, pour déterminer la dose thérapeutique efficace du produit et vérifier l'absence d'effets négatifs au niveau cardiovasculaire.
Par ailleurs, la société a précisé les détails de son plan d'introduction sur le Nasdaq, dans le contexte de l'acquisition de la société américaine Renovis, déjà cotée (voir BioPharmaceutiques n°35). Les actions de la nouvelle entité Evotec devraient recevoir le feu vert du gendarme de la bourse américaine, la Securities and Exchange Commission, pour une introduction dans le courant du premier semestre.