Archives
17 janvier 2008

Accord LFB-GTC Biotherapeutics sur le facteur IX

LFB Biotechnologies et l'américain GTC Biotherapeutics avancent à grand pas dans leur partenariat initié en octobre 2006. Les deux associés viennent ainsi d'ajouter un troisième projet à leur programme de collaboration pour le développement de protéines plasmatiques recombinantes et d'anticorps monoclonaux à partir de la plateforme de production transgénique de l'américain. Après le facteur VII activé et un anticorps monoclonal anti-CD20, les deux partenaires lancent maintenant un programme pour le développement et la production d'un facteur IX recombinant destiné au traitement de l'hémophilie B. Alors que les coûts de développement et les bénéfices seront partagés entre les deux laboratoires, GTC Biotherapeutics détiendra les droits exclusifs pour la commercialisation de ce facteur IX en Amérique du Nord tandis que le LFB disposera de l'exclusivité pour l'Europe. Enfin, les droits de commercialisation seront partagés au Japon. Alors qu'aujourd'hui le traitement de l'hémophilie B fait essentiellement appel à des facteurs IX d'origine plasmatique, il n'existe qu'un seul produit d'origine recombinante, Benefix® (nonacog alfa) commercialisé par Wyeth, qui, de son côté, travaille, en partenariat avec le français Nautilus Biotech, au développement d'un facteur IX recombinant doté d'une durée de demi-vie plus longue (voir BioPharmaceutiques n°10).