Archives
17 janvier 2008

ProtAffin complète son premier tour de financement

Après Aescap Venture Management et Z-Cube, l'approche scientifique de ProtAffin a séduit un nouvel investisseur. La société autrichienne vient de lever 1,35 million d'euros auprès de The Entrepreneurs Fund, un fonds néerlandais tourné notamment vers la santé et le matériel scientifique. Ce montant vient compléter un financement de série A, qui a lui a déjà permis de lever 2,65 millions d'euros en mai 2007.
ProtAffin compte s'appuyer sur cet apport financier pour amener vers la phase I son produit le plus avancé, PA401. Cette protéine est une version modifiée de l'interleukine-8 (IL-8) humaine, qui se lie aux glycosaminoglycanes (GAG) de l'endothélium inflammatoire. Prévu pour entrer en clinique en 2009, le produit sera d'abord évalué dans des indications d'inflammation aiguë, par exemple en lien avec une transplantation. Il pourra ensuite être étudié dans des indications de pathologies chroniques comme l'arthrite rhumatoïde, où la surexpression de l'IL-8 joue un rôle clé.
Les quatre produits que compte actuellement le portefeuille de ProtAffin, créée en juillet 2005 comme spin-out de l'université de Graz, sont issus de sa plate-forme de découverte CellJammer®, basée sur les interactions protéines-glycanes. Cette technologie permet de mettre au point des protéines modifiées, présentant une affinité supérieure pour des GAG spécifiques, associés à des pathologies. En bloquant l'interaction entre une protéine endogène pro-inflammatoire et son ligand GAG, les protéines développées par ProtAffin peuvent ainsi agir comme des anti-inflammatoires.