Archives
17 janvier 2008

Ark Therapeutics renforce son portefeuille VEGF

La société britannique Ark Therapeutics s'offre pour 2,25 millions d'euros une petite compagnie finlandaise, Lymphatix, acquérant ainsi les droits d'exploitation de deux gènes de la famille des facteurs de croissance de l'endothélium vasculaire, VEGF-C et VEGF-D, impliqués dans l'angiogenèse. Lymphatix a été créée en novembre 2005 comme spin-off de l'université de Helsinki et du LICR (Ludwig Institute for Cancer Research) auprès duquel elle a acquis la licence de ces deux gènes. L'acquisition de cette société, qui deviendra une filiale d'Ark Therapeutics, s'effectuera par transaction boursière.
L'un des programmes en cours de développement de la firme britannique, Trinam®, qui associe un dispositif de délivrance localisée et un médicament de thérapie génique, fait déjà appel à une forme longue du gène VEGF-D dont la société a acquis la licence auprès du LICR. Trinam® bénéficie du statut de médicament orphelin aux Etats-Unis et en Europe. Une étude de phase III devrait bientôt démarrer aux Etats-Unis dans le cadre de la procédure d'évaluation des protocoles spéciaux (special protocol assessment), chez des patients souffrant d'une pathologie rénale et nécessitant un accès vasculaire pour une hémodialyse (voir BioPharmaceutiques n°24). L'acquisition de Lymphatix va lui permettre de développer d'autres programmes de thérapie génique, dans les domaines de l'angiogenèse et de la lymphangiogenèse.