Archives
24 janvier 2008

Transition vers le marché pour Exonhit Therapeutics

Alors que l'année 2008 sera placée sous le signe de la préparation de la commercialisation d'un premier diagnostic sanguin pour la maladie d'Alzheimer et de la recherche d'un partenaire pour le développement de l'EHT0202, candidat au traitement de maladies neurodégénératives, la société française Exonhit Therapeutics se prépare à franchir une étape majeure de son développement et met en place une organisation commerciale spécifique. Cette transformation aboutit à la création de deux unités, le département Services génomiques et diagnostic moléculaire dirigé par John Jaskowiak et le département Thérapeutique dirigé par Matt Pando. Deux vice-présidents ont également été recrutés. Au poste de vice président marketing diagnostic moléculaire, Anders Ingvarsson aura en charge la mise en place du plan marketing pour les nouveaux produits diagnostics d'Exonhit tandis que James Douglas sera chargé de définir les axes de développement et de superviser l'organisation Projets d'ExonHit. Parallèlement, un peu plus de dix ans après la création d'Exonhit Therapeutics, c'est une recomposition totale du directoire de la société qui se prépare et ses fondateurs emblématiques, dont l'actuel président Bruno Tocqué, s'apprêtent à passer le relais, au plus tard fin mars prochain, à une nouvelle équipe. Ces derniers continueront à travailler avec Exonhit en tant que consultants, en particulier dans le cadre de la collaboration avec Allergan dans les domaines de l'ophtalmologie, de la douleur et des maladies neurodégénératives, collaboration maintenant passée au stade clinique, avec la récente entrée en phase I d'une molécule candidate au traitement de la douleur (voir BioPharmaceutiques n°32).