Archives
31 janvier 2008

Novo Nordisk, à fond dans les protéines thérapeutiques

Voici tout juste un an le danois Novo Nordisk prenait un virage stratégique majeur, annonçant qu'il concentrait dorénavant ses efforts de R&D sur les seules protéines thérapeutiques. Un objectif que le groupe danois a aujourd'hui atteint, avec la cession à l'américain TransTech Pharma de ses derniers projets pré-cliniques et cliniques portant sur des petites molécules. La société américaine est un partenaire de longue date de Novo Nordisk, avec lequel il dispose déjà d'un accord de R&D depuis juillet 2001. C'était déjà TransTech Pharma qui avait acquis une licence exclusive sur le programme d'activateurs de glucokinase du danois, quelques semaines après l'annonce, en janvier dernier, de son recentrage sur les protéines thérapeutiques. Les trois programmes repris par l'américain portent tous sur des candidats au traitement de maladies métaboliques, en particulier de l'obésité mais empruntent tous des approches thérapeutiques distinctes. Le premier programme est ainsi dédié aux antagonistes du récepteur H3 de l'histamine, tandis que le deuxième se concentre sur les agonistes des PPARδ (Peroxisome Proliferator-Activated Receptor ou récepteur activé par les inducteurs de la prolifération des péroxysomes), récepteurs couplés aux protéines G et dotés d'un rôle dans l'adipogénèse. Enfin, le troisième programme porte sur des inhibiteurs de la 11β-hydroxysteroïde déshydrogènase de type 1 (11βHSD1), enzyme impliquée dans la conversion de la cortisone en cortisol.