Archives
08 janvier 2009

Nouveaux contrats pour les technologies de Flamel

La lyonnaise Flamel Technologies a clôturé l'année 2008 en beauté, avec la signature de deux nouveaux contrats sur ses technologies. Le nouveau projet sur sa technologie Micropump® de libération contrôlée, initié avec un nouveau partenaire (non révélé), vise le marché cardiovasculaire. L'autre contrat concerne l'utilisation pour des vaccins thérapeutiques de sa plate-forme Medusa® de nano-encapsulation pour la délivrance de protéines thérapeutiques. Ce projet sera mené avec un partenaire, non cité, mais ayant déjà collaboré avec Flamel. Ces derniers accords portent à six le nombre de nouveaux projets lancés l'an passé, dont quatre portent sur la technologie Micropump® et deux sur la plate-forme Medusa®. Outre les vaccins thérapeutiques et le domaine cardiovasculaire, l'oncologie, les peptides thérapeutiques et le traitement de la douleur font également partie des marchés ciblés par ces contrats.

A ce jour, la société est engagée dans 17 projets en partenariats. Parmi ces partenaires figurent sept des vingt leaders mondiaux de l'industrie pharmaceutique. Après Wyeth en 2007, c'est aussi Pfizer qui s'est ajouté à la liste en 2008 (voir Tableau Accords). Les deux entreprises mènent une collaboration de recherche depuis un certain temps, mais si Flamel a été récemment autorisée à dévoiler l'identité de son prestigieux associé, il n'en est pas de même de la nature de leur collaboration. L'un des objectifs que s'était fixés la société française pour l'année 2008, à savoir la conclusion de partenariats de développement pour deux produits issus de sa plate-forme Medusa® (l'Interféron-alpha XL et l'insuline basale FT-105), n'a en revanche pas été atteint. Des discussions à cette fin ont toutefois été engagées (voir BioPharmaceutiques n°65). Flamel espère conclure des partenariats sur d'autres de ses produits au cours des deux prochaines années.