Archives
15 janvier 2009

L'imagination au pouvoir

L'actualité de la semaine écoulée a été constellée par une nouvelle succession d'accords de partenariat entre pharma et biotech. Intérêt pour une technologie originale visant à réorienter le système immunitaire d'un patient vers des cellules cancéreuses à éliminer, incursion dans un nouveau domaine de R&D ; attrait pour une possibilité de disposer de peptides thérapeutiques solubles ; ciblage de récepteurs dépourvus de ligands connus ; recherche d'oligonucléotides antisens de prochaine génération ; mise en oeuvre de partenariats inédits pour éviter de concentrer trop d'efforts sur un domaine thérapeutique tout en se préservant la possibilité d'accéder aux molécules les plus prometteuses... S'ils relèvent de thématiques très variées et, a priori, très éloignées, ces accords et alliances intervenus entre Bayer et Micromet, Merck&Co et Galapagos, Merck-Serono et Apitope, Servier et Genfit, UCB et Wilex ou encore Wyeth et Santaris Pharma, n'en partagent pas moins un point commun évident. Tous portent la marque d'une volonté de mettre en oeuvre des solutions innovantes pour accélérer le développement de nouvelles molécules. En ces périodes où les moteurs boursiers et financiers se sont grippés, la matière grise tourne, elle, à plein régime...

Anne-Lise Berthier