Archives
15 janvier 2009

Genfit prolonge son accord avec Servier

Alors qu'elle développe seule en phase II son produit le plus avancé, la société française Genfit s'est assuré l'appui de solides partenaires industriels pour plusieurs de ses programmes en phase précoce (BioPharmaceutiques n°89). L'un d'eux vient de lui renouveler sa confiance. Débutée en 2004 pour une durée initiale de cinq ans, la collaboration entre Genfit et les laboratoires Servier se trouve prolongée jusqu'à fin 2010. Leur partenariat vise à identifier de nouveaux candidats médicaments dans le traitement du diabète de type 2 et de plusieurs facteurs d'insulino-résistance. Ce double programme baptisé SERX1 porte sur deux cibles innovantes proposées par Genfit, avec pour chacune d'elles un axe de validation et un axe de drug discovery. Genfit et Servier vont maintenant accentuer leurs efforts sur l'une de ces deux cibles, un récepteur nucléaire pour lequel aucun ligand n'avait été identifié jusqu'à présent. Leurs premiers résultats ont conforté la validité du choix de cette cible dans l'indication thérapeutique visée. Ce programme est maintenant entré dans la phase de drug discovery proprement dite, avec la mise en place de stratégies de criblage à haut-débit : l'objectif est d'obtenir un candidat lead avant la nouvelle échéance de la collaboration.