Archives
29 janvier 2009

Cinq millions grâce à un anti-PlGF

A peine plus de six mois après la conclusion de leur accord avec le suisse Roche sur le TB-403, le suédois BioInvent et le belge Thrombogenics ont reçu un financement supplémentaire de cinq millions d'euros lié à la finalisation du transfert de technologies liés au développement de cet anticorps humanisé dirigé contre le facteur de croissance placentaire pro-angiogéique (angiogenic placental growth factor - PlGF ). Au moment de la signature de leur accord en juin dernier, les deux sociétés avaient perçu un versement initial de 50 millions d'euros (voir Tableau Accords)