Archives
11 janvier 2007

Biogen Idec renforce son investissement au Danemark

La preuve que la production de biomédicaments est une activité gourmande en personnel : ce sont plus de 400 personnes qui devraient à terme travailler dans l'usine de bioproduction européenne de Biogen-Idec, la première du groupe hors territoire américain. La nouvelle usine, dont la construction a commencé fin 2004, est implantée à Hillerød, au Danemark, sur un terrain de plus de 24 hectares. Comme les deux autres usines du groupe, elle est destinée à produire les produits de Biogen Idec déjà commercialisés - notamment Tysabri® (natalizumab), médicament innovant dans le traitement de la sclérose en plaques - et les médicaments issus du pipeline ou développés en partenariat. La phase 0 de la construction, achevée cette année, a coûté 253 millions de $. Sur plus de 50 000 m², elle comprend les locaux administratifs, le laboratoire de contrôle qualité et les installations de conditionnement, ces derniers devant être opérationnels dans le courant du second semestre 2007. Ce site accueillera dès cette année une équipe de 140 personnes, dont 20 travailleurs hollandais provenant du pôle de conditionnement et de contrôle qualité du groupe aux Pays-Bas.

Biogen-Idec a annoncé le 19 décembre une rallonge de 225 millions de $, coût estimé du financement de l'étape suivante (phase 1), qui inclura un laboratoire de microbiologie, un dispositif de production de 90 000 litres et 4 400 m² d'entrepôts. La phase 1 a été lancée fin 2006, permettant d'envisager le démarrage effectif de la production commerciale en 2009 ; 400 personnes travailleront alors sur le site d'Hillerød. Au total (études initiales, phase 0 et phase 1), Biogen-Idec aura dépensé 560 millions de $ pour cette usine : selon les responsables du projet, il s'agit de l'investissement étranger le plus important jamais réalisé dans une usine de production au Danemark.