Archives
11 janvier 2007

Un troisième produit en phase III pour Basilea

Le suisse Basilea Pharmaceutica démarre un programme de phase III avec son médicament antifongique, l'isavuconazole (triazole), comme traitement de première intention. Ce programme cible deux groupes de patients souffrant d'infection fongiques systémiques et présentant d'importants besoins médicaux : des patients avec un cancer hématologique, requérant une protection large contre les levures et moisissures, et des patients en unité de soins intensifs. L'isavuconazole a bénéficié d'une évaluation accélérée par la FDA. La société évalue à neuf millions sur les principaux marchés le nombre de patients présentant un risque d'infection fongique invasive.

Après le ceftobiprole (antibactérien) et l'alitretinoine (dérivé de la vitamine A), l'isavuconazole est le troisième produit de la société à atteindre une phase pivot. Cette nouvelle étape rapproche encore d'avantage Basilea de son objectif de devenir une société intégrée.

La société a annoncé hier que son second essai pivot de phase III sur le ceftobiprole, dans le traitement des infections compliquées de la peau, avait rempli son objectif de démonstration d'efficacité. L'étude a montré que le produit de Basilea administré seul présentait une efficacité comparable à celle de deux autres antibiotiques (ceftazidime et vancomycine) administrés conjointement en traitement standard. Basilea peut donc espérer déposer dès cette année une première demande d'enregistrement pour le ceftobiprole. Il a d'ores et déjà commencé à préparer sa commercialisation aux États-Unis et en Europe en partenariat avec Cilag GmbH International, filiale de J&J, co-développeur du produit (voir BioPharmaceutiques n°4).