Archives
18 janvier 2007

Organon tisse sa toile en Chine

Organon renforce ses liens avec la biotech chinoise. L'accord que vient de signer la division santé d'Akzo Nobel avec Huya Bioscience International est ainsi le troisième accord de R&D conclu avec un laboratoire chinois depuis à peine plus d'un an. L'accord qui vise le développement de candidats médicaments dans trois aires thérapeutiques spécifiques non révélées se double d'une prise de participation dans le capital de la société chinoise. Les deux précédents accords intervenus pour des partenariats de R&D avec des laboratoires chinois avaient été conclus avec Shanghai Genomics et HD Biosciences. Avec le premier, la collaboration vise à développer des modulateurs des récepteurs aux stéroïdes plus sélectifs qui compte une centaine de personnes tandis que la coopération engagée avec le second concerne le criblage de composés agissant sur cinq cibles moléculaires identifiées par Organon dans le domaine des pathologies du système nerveux central.