Archives
31 janvier 2007

Une cinquantaine de sociétés au menu du dernier Biodata

A l'occasion de la 6ème édition de Biodata qui s'est déroulée les 23 et 24 janvier à Genève, ce sont une cinquantaine de sociétés des secteurs biotech et medtech européens qui ont présenté leurs activités, leurs portefeuilles et leurs axes de développement à un public d'industriels et d'investisseurs. Alors que le premier semestre 2007 devrait voir fleurir une série de résultats de phase II, voire de phase III, notamment en provenance de sociétés allemandes, anglaises, danoises, françaises, italiennes ou suisses, les débats se sont concentrés sur les principales pistes ouvertes pour le développement des biotechs, entre marchés de niche et/ou besoins thérapeutiques non satisfaits ou insuffisamment couverts. A ce niveau, le diagnostic des investisseurs et des analystes financiers européens et américains est unanimement partagé. Le prochain jackpot pour les investisseurs émanera des maladies du système nerveux central. Entre troubles cognitifs, maladie d'Alzheimer ou maladie de Parkinson, les champs d'investigation offrent certes un (trop ?) vaste éventail de choix scientifiques mais la contrepartie est alléchante pour un monde financier attiré par les marchés significatifs qu'ils représentent et les possibilités de retour sur investissement élevés pour les capitaux-risqueurs.