Archives
10 janvier 2008

Accords majeurs renouvelés pour Genfit et Nicox

Bonnes nouvelles pour deux des leaders des biotechnologies françaises, Genfit et Nicox qui débutent toutes deux l'année 2008 avec la prolongation d'accords de collaboration avec deux de leurs partenaires pharmaceutiques.

First-in-class avec Pierre Fabre. Pour le premier, c'est une alliance initiée en 2005 avec les laboratoires Pierre Fabre qui vient d'être renouvelée. Ce nouvel accord marque l'aboutissement de travaux menés depuis 2005 sur deux programmes dédiés à l'identification de nouveaux médicaments candidats au traitement de maladies métaboliques. Alors que cette première phase a conduit à l'identification d'une nouvelle classe de molécules visant une action simultanée sur le diabète de type II et les dyslipidémies et une action potentielle sur l'obésité, un premier composé devrait faire l'objet de ses premières études règlementaires d'ici à 18 mois. Les laboratoires Pierre Fabre disposeront de droits exclusifs pour la commercialisation des fruits de leurs recherches communes et continueront à financer les travaux de recherche de Genfit qui percevra également paiements d'étape et royalties.

Un an de plus avec Pfizer. Du côté de Nicox, c'est une prolongation d'un an que la société vient de conclure avec Pfizer. Initié en mars 2006 pour l'utilisation de sa technologie propriétaire de libération de l'oxyde nitrique dans le domaine de l'ophtalmologie, le premier accord a déjà permis à Nicox de percevoir 26 millions d'euros (paiement initial de 5 millions, prise de participation de 15 millions dans son capital et financement de la recherche à hauteur de 6 millions). Avec l'extension annoncée début 2008, Pfizer va lui verser trois millions d'euros supplémentaires en mars prochain au titre du financement de sa recherche. Cette prolongation s'accompagne aussi d'une prolongation jusqu'en mai 2009 de l'option de licence exclusive mondiale réservée à Pfizer pour le développement et la commercialisation des fruits issus de ces travaux.