Archives
17 janvier 2008

Pour un nouveau modèle biopharmaceutique

Au moment de prononcer ses voeux pour 2008, le président du Leem, l'association professionnelle des laboratoires pharmaceutiques présents en France, Christian Lajoux, n'a pas manqué de marteler que « le changement de modèle de l'industrie pharmaceutique, longtemps annoncé, est devenu une réalité ». Outre-Atlantique, la dernière conférence JP Morgan sur la santé a aussi été l'occasion pour plusieurs laboratoires pharmaceutiques, à l'instar de BMS, de souligner la nécessité pour l'industrie pharmaceutique d'évoluer vers un nouveau modèle biopharmaceutique. Entre pressions croissantes sur les prix, exigences cliniques et réglementaires inflationnistes et consolidation/réorganisation des laboratoires pharmaceutiques et des sociétés biotech, comment améliorer la compétitivité globale d'une industrie malmenée à laquelle on demande sans cesse de fournir de nouvelles solutions thérapeutiques ? Certes, il n'y a pas de remède miracle, ni de panacée pour, d'un coup de baguette magique, abolir entraves et obstacles et accroître une capacité d'innovation quelque peu ralentie ... Dans ce contexte difficile, quelques récentes initiatives européennes méritent donc plus que jamais de retenir l'attention. Adoption de l'Initiative Médicaments Innovants (IMI) par l'UE fin décembre, finalisation prochaine du lancement du portefeuille d'une quarantaine de projets de recherche associant une cinquantaine d'industriels et de laboratoires académiques dans le cadre du consortium Top Institute Pharma aux Pays-Bas ou encore lancement tout récent du programme Cibles sur les pathologies liées à l'inflammation, au système nerveux et au cancer dans le cadre du plan Marshall adopté par la Belgique pour doper recherche et innovation en lien avec l'entreprise... Ces quelques initiatives développées en Europe suggèrent que l'union des forces en présence et le renforcement des partenariats entre public et privé constituent des éléments moteurs pour générer une nouvelle dynamique de la recherche pharmaceutique.

Anne-Lise Berthier