Innovations

Les technologies du spatial en support de lutte contre le Covid-19

Un laboratoire biologique transportable pour surveiller l’état de la pandémie, un outil de télémédecine pour contrôler les paramètres vitaux des patients, un système d’échographie pour le diagnostic à distance… Les technologies issues de l’aérospatial ont fait leurs preuves lors de l’épidémie de Covid-19.

« L’European Space Agency encourage l’utilisation des technologies spatiales en santé depuis de nombreuses années, ces deux secteurs ayant de grandes similarités, indiquait Jan Wörner, directeur général de l’ESA, lors de la rencontre « Le spatial au service de la santé post-Covid-19 ». Ainsi, certains projets ont contribué à répondre aux besoins des communautés médicales face à l’épidémie de Covid-19. » En Italie, l’agence finance une mission de dépistage médical à l’aide du laboratoire B-LiFE (Biological Light Fieldable Laboratory for Emergencies), développé par des scientifiques de l’Université belge de Louvain et utilisé avec succès lors de l’épidémie d’Ebola en Guinée. En Espagne, le service médical d’urgence de Catalogne utilise deux appareils de télémédecine Tempus Pro, initialement développés pour les compagnies aériennes commerciales, pour trier et traiter les patients. « Les outils de télémédecine réduisent l’isolement, minimisent les barrières et les privilèges, et permettent de confirmer un diagnostic », confirmait Fabien Schneider, responsable de l’apprentissage Télémédecine à Médecins Sans Frontières. En France, un système d’échographie par télé-ultrasons Melody, conçu par AdEchoTech avec le soutien de l’ESA, permet le diagnostic à distance.

Un impact direct

De nombreuses applis mobiles ont également montré leur impact positif, en particulier pour atténuer l’isolement et soutenir le comportement individuel pendant cette pandémie. Le laboratoire de développement durable urbain du Royaume-Uni teste son appli Care View, cofinancée par l’agence, qui permet d’accéder à une carte thermique sécurisée de l’isolement social et d’autres besoins non-satisfaits. La start-up Lanterne, soutenue par le Centre d’incubation des affaires de l’ESA au Royaume-Uni, a conçu en seulement 3 jours l’appli Crowdless, qui utilise les données satellite et l’intelligence artificielle pour vérifier si une destination est surpeuplée. Des applis développées dans le respect des droits d’information et d’accès aux données des utilisateurs, « même dans l’urgence de la crise ! », prévenait Vanessa Candeias, chef de System Initiative on Shaping the Future of Health and Healthcare à l’OMS.

Faire face à l’urgence

Mi-avril, plus de 12 000 personnes de 100 pays ont participé au Global Hack, organisé par Garage48 avec le soutien du Business Incubation Center de l’ESA en Estonie, qui s’est concentré sur des idées pour la crise actuelle. Le lauréat du hackathon est la start-up allemande SunCrafter, qui a réutilisé des cellules solaires pour construire une unité de désinfection des mains.
En réponse à la pandémie, l’ESA a lancé trois grandes initiatives pour répondre à l’urgence à court terme et soutenir l’industrie à plus long terme. La première, lancée en mars en coopération avec le ministre italien de l’Innovation technologique et de la Numérisation (MID), a permis de recueillir 120 propositions concrètes issues de 16 pays et de financer les meilleurs projets (10 M€ de l’agence italienne). Une deuxième initiative a été lancée à la mi-avril pour 6 mois afin de répondre aux besoins du National Health System (NHS) au Royaume-Uni (2,6 M£ de l’agence britannique). La troisième initiative, européenne, doit permettre de déployer rapidement des projets pour atténuer les impacts du Covid-19 et améliorer l’état de préparation pour toute future épidémie. « Une approche One-Health globale est nécessaire pour lutter contre ces pandémies », justifiait Walter Ricciardi, professeur d’hygiène et de médecine de santé publique au sein de l’Université catholique de Rome

Juliette Badina

tags

Partager cet article icon_partage_facebook icon_partage_twitter icon_partage_linkedin

Sur le même thème :

close

Contact Abonnements

Pour les abonnements de GROUPE ou individuel JOURNALISTE/ÉDITEUR/ÉTUDIANT/DEMANDEUR D'EMPLOI/RETRAITÉ, veuillez nous consulter afin d’avoir un devis personnalisé.

Par téléphone au 01 40 92 70 58

pharmaceutiques_illustrations_telephone

Du lundi au vendredi de 9h30 à 13h00
et de 14h00 à 17h00

Par mail

pharmaceutiques_illustrations_email
close

Contact Abonnements

Pour les abonnements de GROUPE, veuillez nous consulter afin d’avoir un devis personnalisé.

Par téléphone au 01 40 92 70 58

pharmaceutiques_illustrations_telephone

Du lundi au vendredi de 9h30 à 13h00
et de 14h00 à 17h00

Par mail

pharmaceutiques_illustrations_email
close

Contact Abonnements

Pour les abonnements de GROUPE ou individuel JOURNALISTE/ÉDITEUR/ÉTUDIANT/DEMANDEUR D'EMPLOI/RETRAITÉ, veuillez nous consulter afin d’avoir un devis personnalisé.

Par mail

pharmaceutiques_illustrations_email
close

Contact Abonnements

Pour les abonnements de GROUPE, veuillez nous consulter afin d’avoir un devis personnalisé.

Par téléphone au 01 40 92 70 58

pharmaceutiques_illustrations_telephone

Du lundi au vendredi de 9h30 à 13h00
et de 14h00 à 17h00

Par mail

pharmaceutiques_illustrations_email
close

Formulaire incomplet :

Revenir sur le formulaire

Votre demande à bien été envoyée

L'équipe Pharmaceutiques s'engage à revenir vers vous dans un délai de 24h.

Retourner sur le site

Merci de l'intérêt que vous portez à Pharmaceutiques.

Votre demande à bien été transmise à l’équipe Pharmaceutiques.

Après acceptation de votre demande d’inscription, vous recevrez un mail de confirmation dans un délai de 24h.

Retourner sur le site

Votre demande d'essai pour une période de 7 jours a bien été prise en compte !

Rendez-vous le matin à 8h30 dans votre boîte mail.

Retourner sur le site

Votre demande d'information partenariat à bien été transmise.

L'équipe Pharmaceutiques s'engage à revenir vers vous dans un délai de 24h.

Retourner sur le site