Entreprises

Vers une filière pérenne du diagnostic in vitro

Les pôles de compétitivité santé Eurobiomed, Lyonbiopôle et Medicen, ainsi que le Syndicat de l’Industrie du diagnostic in vitro (SIDIV) annoncent, via un webinar qui a réuni plus de 300 participants ce vendredi 25 septembre, le lancement de la filière nationale du DIV.

« Notre vision est de créer une filière innovante, ancrée dans nos territoires et créatrice d’emplois qualifiés, pour améliorer la prise en charge des patients, renforcer l’efficience de notre système de santé et contribuer à restaurer notre autonomie sanitaire, revendiquent les acteurs de la nouvelle filière nationale du Diagnostic In Vitro. Celle-ci s’est dotée d’un comité de pilotage qui comprend les trois pôles de compétitivité santé Eurobiomed, Lyonbiopôle, Medicen, le SIDIV et cinq entreprises : bioMérieux, HalioDx, MagIA diagnostics, Stago et Stilla Technologies. Avec près de 100 entreprises en France, startups, PME et groupes mondiaux, pour un marché français de 1,6 milliard d’euros dont 86 % réalisé à l’export, c’est un secteur fort, mais méconnu. Il emploie 14 300 collaborateurs (+2 % en 2019) sur plus de 120 sites en France. C’est également une industrie innovante avec 11 % du CA réinvesti en R&D.

Des acteurs jusque-là invisibles

Dopée par les progrès technologiques, scientifiques, biologiques et la transformation digitale, l’innovation en diagnostic s’est particulièrement accélérée ces dernières années. La crise sanitaire du Covid-19 a révélé le rôle et l’importance du DIV. En ouverture du webinaire du 25 septembre, les pôles de compétitivité fondateurs ont salué la mobilisation exceptionnelle des acteurs du DIV, « jusque-là invisibles ». « Ils ont démontré leurs capacités durant la pandémie de Covid-19 et l’enjeu de leur filière, peu connue et mal comprise », commente Florence Agostino-Etchetto, directrice générale de Lyonbiopôle. Le Professeur Bruno Lina, virologue aux Hospices Civils de Lyon, a rappelé comment le secteur était insuffisamment préparé à cette crise, comment le pilotage de la stratégie de dépistage a été complexe à mettre en œuvre, et comment le niveau de réponse des industriels a été exceptionnel compte-tenu des enjeux. « Monter une filière avec la réalisation de 1,2 million de tests par semaine aujourd’hui, c’est assez incroyable !, témoigne-t-il. Alors qu’au 27 février seuls 17 cas de SARS-CoV-2 étaient diagnostiqués, il était impossible d’effectuer une montée en puissance en 20 jours suffisante pour maitriser le nombre de cas et éviter le confinement général de la population au 18 mars. » Aujourd’hui, ce sont 31 tests PCR, 21 tests sérologiques automatisés et 15 tests rapides qui ont été déployés en quelques mois seulement. Tous s’accordent à dire que c’est inédit.

Des défis prioritaires à moyen terme

Fort de sa composition équilibrée et de réunions trimestrielles, le comité de pilotage de la filière du DIV aura pour missions de valider les orientations stratégiques du projet et les progrès réalisés, d’organiser la mutualisation des services et compétences, et de proposer des actions concrètes, telles que l’accompagnement sur les questions règlementaires, les relations avec les institutions publiques ou la recherche de capitaux en fonds propres. « Le défi de l’accès au marché est prioritaire parce que l’importance médicale, économique et sociale du diagnostic in vitro doit être reconnue et valorisée à la hauteur de sa contribution pour le système de santé, souligne Isabelle Tongio, présidente du SIDIV. Notre industrie est prête à engager une réflexion d’envergure avec les pouvoirs publics pour définir un nouveau mécanisme répondant aux spécificités du secteur ». En s’appuyant sur le mode de fonctionnement collaboratif des pôles de compétitivité santé, la filière favorisera les partenariats public-privé. « A travers un écosystème fort, elle permettra d’assurer l’indépendance sanitaire dont la France et l’Europe ont besoin », assurent les acteurs. Dans sa conclusion, Laurence Mégard, à la sous-direction des industries de santé de la DGE, se félicite que le plan de relance remette les acteurs de santé au cœur du plan d’action pour l’après-crise. « Un AAP lancé fin août s’adresse directement aux acteurs du DIV avec pour objectif notamment de rapatrier des activités ou d’améliorer la compétitivité de leur outil de production. »

Juliette Badina

tags

Partager cet article icon_partage_facebook icon_partage_twitter icon_partage_linkedin

Sur le même thème :

close

Contact Abonnements

Pour les abonnements de GROUPE ou individuel JOURNALISTE/ÉDITEUR/ÉTUDIANT/DEMANDEUR D'EMPLOI/RETRAITÉ, veuillez nous consulter afin d’avoir un devis personnalisé.

Par téléphone au 01 40 92 70 58

pharmaceutiques_illustrations_telephone

Du lundi au vendredi de 9h30 à 13h00
et de 14h00 à 17h00

Par mail

pharmaceutiques_illustrations_email
close

Contact Abonnements

Pour les abonnements de GROUPE, veuillez nous consulter afin d’avoir un devis personnalisé.

Par téléphone au 01 40 92 70 58

pharmaceutiques_illustrations_telephone

Du lundi au vendredi de 9h30 à 13h00
et de 14h00 à 17h00

Par mail

pharmaceutiques_illustrations_email
close

Contact Abonnements

Pour les abonnements de GROUPE ou individuel JOURNALISTE/ÉDITEUR/ÉTUDIANT/DEMANDEUR D'EMPLOI/RETRAITÉ, veuillez nous consulter afin d’avoir un devis personnalisé.

Par mail

pharmaceutiques_illustrations_email
close

Contact Abonnements

Pour les abonnements de GROUPE, veuillez nous consulter afin d’avoir un devis personnalisé.

Par téléphone au 01 40 92 70 58

pharmaceutiques_illustrations_telephone

Du lundi au vendredi de 9h30 à 13h00
et de 14h00 à 17h00

Par mail

pharmaceutiques_illustrations_email
close

Formulaire incomplet :

Revenir sur le formulaire

Votre demande à bien été envoyée

L'équipe Pharmaceutiques s'engage à revenir vers vous dans un délai de 24h.

Retourner sur le site

Merci de l'intérêt que vous portez à Pharmaceutiques.

Votre demande à bien été transmise à l’équipe Pharmaceutiques.

Après acceptation de votre demande d’inscription, vous recevrez un mail de confirmation dans un délai de 24h.

Retourner sur le site

Votre demande d'essai pour une période de 7 jours a bien été prise en compte !

Rendez-vous le matin à 8h30 dans votre boîte mail.

Retourner sur le site

Votre demande d'information partenariat à bien été transmise.

L'équipe Pharmaceutiques s'engage à revenir vers vous dans un délai de 24h.

Retourner sur le site