Économie

Financement de l’innovation : inventer d’autres modèles

Le succès de l’initiative Coalition Innovation Santé, créée dans l’urgence de la première vague pandémique, pourrait servir de modèle à une autre voie d’émergence et de financement de projets innovants en santé numérique. Coalition Next prend déjà le relais, en attendant le lancement d’un fonds multi-corporate.

Les appels à projets (AAP) représentent une source de financement non négligeable pour les start-up en santé. Le cabinet de conseil en stratégie Care Insight a choisi d’y consacrer l’une de ses « réunions virtuelles » à l’occasion du salon international santé et innovation Santexpo Live, qui se tient du 9 ou 11 mars. En France, « c’est une démarche qui a été fortement utilisée depuis le début de la crise sanitaire, pour promouvoir l’innovation en santé et répondre à différentes problématiques, en lien soit avec la feuille de route « Ma santé 2022 », soit avec les défis révélés par la crise », observe Iman El Bekkali, consultante start-up et management de l’innovation chez Care Insight.
En parallèle des nombreux AAP portés par la puissance publique, la situation exceptionnelle de 2020 a suscité d’autres initiatives, directement impulsées par les parties prenantes. Constituée dans l’urgence dès la fin mars par AstraZeneca France, France Biotech, MedTech in France et France Digitale, Coalition Innovation Santé, a rassemblé au total 50 acteurs (dont une moitié d’industriels). Celle-ci a finalement réuni plus de 2,5 M€ de financements privés, pour soutenir 18 projets sélectionnés répondant à des besoins identifiés par les établissements ou professionnels de santé, ou les associations de patients. « Moins d’un an après, ces projets sont quasiment tous déployés », se félicite Pascal Bécache, cofondateur de Digital Pharma Lab, société opératrice de cet AAP. « Ils serviront aussi pour l’après-crise, par exemple pour permettre à des établissements de mettre en place des solutions numériques qu’ils n’auraient pas imaginées auparavant. »

Quatre appels à projets en cours

Un tel engouement méritait de poursuivre l’effort. Dès novembre 2020, Digital Pharma Lab a lancé une nouvelle initiative, baptisée Coalition Next, toujours soutenue financièrement par les laboratoires pharmaceutiques et industriels du dispositif médical. « Par certains côtés, on a préfiguré ce que l’on retrouve dans la convention qui vient d’être signée entre le Comité économique des produits de santé (CEPS) et le Leem », observe Pascal Bécache. L’accord-cadre (article 27) indique en effet que les investissements réalisés dans l’UE par les industriels, y compris ceux portant sur des solutions numériques, pourraient être pris en compte pour accorder une stabilité du prix facial au produit de santé concerné.
Les quatre nouveaux AAP ouverts en février par Coalition Next (clôture le 19 mars prochain) portent cette fois, au-delà des problématiques spécifiquement liées au Covid-19, sur le dépistage et le diagnostic (dans les maladies rares et le cancer), l’amélioration de la prise en charge du patient, l’optimisation de l’organisation du parcours de soins et la digitalisation des essais cliniques. 120 candidatures ont déjà été reçues, sur 240 espérées. Pascal Bécache souligne l’amélioration de la qualité des dossiers déjà déposés, par rapport à ceux examinés l’an dernier. Les lauréats pourraient bénéficier d’une enveloppe de 2 M€. Un nouvel AAP est d’ores et déjà prévu pour septembre prochain.

Impliquer les laboratoires dans le financement

Jusqu’ici, les deux initiatives Coalition ont été financées sous forme de dons, partenariats ou mécénat d’entreprise. « Cela fonctionne bien et nous allons continuer. Mais nous voulons y ajouter un outil supplémentaire : un fonds de financement multi-corporate, qui permettrait d’accompagner les projets jusqu’à un stade de maturité plus avancé », explique Pascal Bécache.

Pascal Bécache, co-fondateur de Digital Pharma Lab et président du nouveau fonds multi-corporate PharmaTech Venture

Ce fonds, Pharmatech Venture, géré par Digital Pharma Lab, se présentera comme un « instrument de pérennité », avec une montée graduelle des tickets d’investissement pour assurer une transition jusqu’à un financement de série B de plusieurs millions d’euros. Il sera dans un premier temps doté de 2 M€. « Les start-up pourraient y trouver plus de libertés que si elles bénéficiaient d’un investissement direct d’un seul laboratoire, estime-t-il. Quand aux pharmas engagées, elles pourraient ainsi continuer à veiller sur les start-up qui les intéressent, sans être directement impliquées dans leur fonctionnement. » Le soutien d’un tel fonds, gage de l’intérêt de l’industrie, pourrait en outre attirer l’attention de nouveau investisseurs pour soutenir les sociétés. Pour Pascal Bécache, l’objectif poursuivi est bien de « faire émerger des champions » de la santé digitale, en France. Reste à définir la place que pourrait tenir la puissance publique dans ce nouveau modèle.

Julie Wierzbicki

tags

Partager cet article icon_partage_facebook icon_partage_twitter icon_partage_linkedin

Sur le même thème :

close

Contact Abonnements

Pour les abonnements de GROUPE ou individuel JOURNALISTE/ÉDITEUR/ÉTUDIANT/DEMANDEUR D'EMPLOI/RETRAITÉ, veuillez nous consulter afin d’avoir un devis personnalisé.

Par téléphone au 01 40 92 70 58

pharmaceutiques_illustrations_telephone

Du lundi au vendredi de 9h30 à 13h00
et de 14h00 à 17h00

Par mail

pharmaceutiques_illustrations_email
close

Contact Abonnements

Pour les abonnements de GROUPE, veuillez nous consulter afin d’avoir un devis personnalisé.

Par téléphone au 01 40 92 70 58

pharmaceutiques_illustrations_telephone

Du lundi au vendredi de 9h30 à 13h00
et de 14h00 à 17h00

Par mail

pharmaceutiques_illustrations_email
close

Contact Abonnements

Pour les abonnements de GROUPE ou individuel JOURNALISTE/ÉDITEUR/ÉTUDIANT/DEMANDEUR D'EMPLOI/RETRAITÉ, veuillez nous consulter afin d’avoir un devis personnalisé.

Par mail

pharmaceutiques_illustrations_email
close

Contact Abonnements

Pour les abonnements de GROUPE, veuillez nous consulter afin d’avoir un devis personnalisé.

Par téléphone au 01 40 92 70 58

pharmaceutiques_illustrations_telephone

Du lundi au vendredi de 9h30 à 13h00
et de 14h00 à 17h00

Par mail

pharmaceutiques_illustrations_email
close

Formulaire incomplet :

Revenir sur le formulaire

Votre demande à bien été envoyée

L'équipe Pharmaceutiques s'engage à revenir vers vous dans un délai de 24h.

Retourner sur le site

Merci de l'intérêt que vous portez à Pharmaceutiques.

Votre demande à bien été transmise à l’équipe Pharmaceutiques.

Après acceptation de votre demande d’inscription, vous recevrez un mail de confirmation dans un délai de 24h.

Retourner sur le site

Votre demande d'essai pour une période de 7 jours a bien été prise en compte !

Rendez-vous le matin à 8h30 dans votre boîte mail.

Retourner sur le site

Votre demande d'information partenariat à bien été transmise.

L'équipe Pharmaceutiques s'engage à revenir vers vous dans un délai de 24h.

Retourner sur le site